Publié le

Féminisme et zéro déchet : une opposition ?

Dans les dernières années, le mouvement zéro déchet a pris son envol, grâce à l’influenceuse américaine Béa Johnson qui l’a popularisé en 2013.  Quelques années plus tard, une première épicerie zéro déchet voyait le jour au Québec et aujourd’hui chaque région compte son épicerie en vrac à visée écologique. Ce phénomène démontre bien la progression de la pensée populaire face aux changements climatiques. Dans cette hausse de popularité médiatique, on a aussi vu apparaître des articles étoffant les impacts négatifs de ce mouvement. Plusieurs blogueur(gueuse)s, journalistes ou citoyen(ne)s se sont demandés si le mouvement zéro déchet pouvait être compatible avec le féminisme ?

Continuer la lecture de Féminisme et zéro déchet : une opposition ?